Un gay poilu peut être le modèle parfait pour certains

Pendant que d’autres adorent les corps tout lisses sans un seul bout de poil, d’autres aiment carrément le contraire. Ce qui veut dire qu’ils aiment que leur partenaire soit assez poilu. Il ne faudrait pas chercher à comprendre parce que c’est juste leur préférence. C’est excitant pour certains, et dégoûtant pour d’autres. Mais dans un cas ou un autre, qu’un gay soit poilu ou pas, il se fait sucer et baise et c’est tout ce qui compte. Le point final c’est qu’il prend son pied et c’est l’essentiel.

Il faut remarquer que de nos jours, les cette préférence divise bon nombre de personnes. Même lorsqu’on apprécie un partenaire et on se rend compte lors du premier rapport qu’il a un peu trop de poil, on freine. Ou encore qu’il n’en a pas du tout, on veut qu’il en pousse. Mais les choses ne devraient pas se passer de la sorte. En temps normal, un gay poilu ne devrait pas vouloir forcément que son partenaire devienne comme lui. C’est-à-dire qu’au lieu d’assister à des couples dans lesquels les partenaires sont forcément les mêmes, la différence serait meilleure. Il y a cependant des gens pour qui cela ne pose aucun problème. Ils le vivent un peu trop bien même.

Pour un gay qui s’en fout, avec ou sans poil par exemple, il se fait sucer et jouit d’une bonne pénétration. En gros il prend son pied, tout autant que les autres. Donc la finalité reste le plaisir et la même chose. Dans le même rapport sexuel, il y aura pénétration anale, sexe oral et éjaculation pour finir. C’est la même répétition et le même plaisir. Même dans le cas où on est fétichiste, c’est toujours le même orgasme qu’on a, peu importe que le partenaire soit poilu ou pas. Le sexe c’est en globalement toujours la même chose, si ce n’est pas nous qui essayons de différencier avec nos préférences. Ce qui ne devrait pas être une barrière pour que les gens aient du plaisir. Cette préférence est telle qu’on retrouve sur les sites pornographiques des sections de gay poilu, ou sans poils. Et pour aller plus loin, on retrouve même des sites entiers, dédiés uniquement aux mecs poilus. Ce cas est plus répandu, contrairement à celui des mecs rasés.

Les gens ont souvent une ou des préférences pour leur partenaire, et la pilosité en fait partie. Pendant qu’un groupe de personnes voudrait d’un mec rasé, un gay poilu voudra toujours un mec comme lui, ou peut-être pas. Il y a plusieurs facteurs qui influencent leur choix. Mais ce qui est évident dans tous les cas, c’est que l’amour l’emporte toujours. Autrement dit, un mec peut être aussi fan que possible des gars qui se rasent comme lui, mais peut tomber amoureux d’un autre qui laisse pousser les poils. C’est des choses qui arrivent et ils s’en foutent en plus totalement. On ne peut donc pas toujours comprendre ce qui pousse une personne ou une autre à préférer un gay poilu à un gay rasé. Mais ce qui est sûr, chaque personne est libre d’aimer le genre de partenaire qui lui convient.