Pornographie et inceste au Japon

Le présent article s’appuie sur la pornographie et l’inceste au Japon. L’inceste est avoir des relations sexuelles avec un membre de la famille. Le pays de manga semble être le plus incestueux pays parmi tous les autres. L’inceste porno japonais surtout dans le hentai et manga sont quelque chose de normal, tandis qu’en Europe ou aux Etats Unis c’est tout à fait banni et interdit par la loi. En regardant les statistiques, le Japon est le premier pays qui produise des matériaux pornographiques et incestueux sans que l’état l’interdise. Le manga et le hentai sont les genres pornos les plus populaires en Japon, mais aussi pour les français, le hentai est dans leur top de vidéos pornos aimées. Je pense que tout le monde a vu jusqu’à l’heure une ou plusieurs vidéos animées ou pas où une salope japonaise à chatte poilue fait du sexe avec son frère ou avec son père. L’inceste entre sœur et frère et celle entre mère et fils sont les plus populaires et les très cherchées vidéos au Japon et pas seulement. L’idée de relation sexuelle incestueuse entre frère et sœur c’est que d’habitude il s’agit d’un beau-frère et c’est le moment quand le mec veut prendre soin de la sœur et la fille ne résiste plus aux avances faites. Dans le cas de mère et fils, c’est sont des mères qui sont vraiment attirées sexuellement par leur fils et le mec en profite.
Ce qu’on doit prendre en considération c’est qu’il y a plusieurs films x qui sont enregistrée au titre d’inceste, mais il n’y a aucune relation incestueuse, sinon tout est fait pour vendre et pour le marketing. On doit reconnaitre tous que dans le monde l’inceste est le moins rencontré et le plus payés. Continue reading